[]
[JEAN SCHEURER]
[JEAN SCHEURER - oeuvres]
[JEAN SCHEURER - Biographie]
[JEAN SCHEURER - Bibliographie]
[JEAN SCHEURER - Webographie]
[JEAN SCHEURER - Filmographie]
[JEAN SCHEURER - Expositions personnelles]
[JEAN SCHEURER - Expositions collectives]
[JEAN SCHEURER - contact]
[JEAN SCHEURER - Filmographie]
[JEAN SCHEURER - Prix et distinctions]
[JEAN SCHEURER - Association des amis de Jean Scheurer]
[JEAN SCHEURER - contact]
[JEAN SCHEURER - oeuvres actuelles]
[JEAN SCHEURER - actualité expositions]
[JEAN SCHEURER - Monographie]
[]
[]
[]
[]
[]

Maison Visinand du 13.02.2016 au 02.04.2016


Marcel Proust

Exposition collective: Brigitte Ritschard, Jean Scheurer, Flynn Maria Bergman, Edouard Fontannaz, Nevita


Maison Visinand

Rue du Pont 32

CH-1820 Montreux

+41 (0)21 963 07 26

http://www.maisonvisinand.ch

  

Fondation Louis Moret du 13.02.2016 au 20.03.2016


Jean Scheurer

ETC...


Fondation Louis Moret

Chemin des Barrières, 33

CH-1920 Martigny

+41 (0)27 722 23 47

http://www.fondationlouismoret.ch



  

Parution du livre: Skulpturenweg Leuk

Christine Pfammatter


edition galleria graziosa giger

158 pages

137 illustrations

  

Galerie Isabelle Gétaz

Exposition Jean Scheurer du 29 mai au 27 juin 2015

Acrylique sur papier et peinture sur toile


Galerie Isabelle Getaz

Route de la Noyère 9

Ch-1185 Mont-sur-Rolle

http://www.galerie-igetaz.ch

Les cahiers dessinés

La Halle Saint Pierre - Paris

du 21 janvier au 14 août 2015

www.hallesaintpierre.org

Quelques oeuvres parmis les 85 qui composent l'exposition au Musée Jurassien des Arts de Moutier

  

Article Web de Jean-Paul Gavard-Perret

"Jean Scheurer : quand l'abstraction crée la lumière"

lien

  

Actualités

PRIX CULTUREL FONDATION LEENAARDS 2011


Dominique Radrizzani

Directeur du Musée Jenisch Vevey

Novembre 2011



Jean Scheurer



Nulla dies sine linea. Pline l’Ancien rapporte que le plus célèbre peintre de l’antiquité grecque, Apelle de Cos, au IVe siècle avant J.-C., se livrait avec tant de zèle à son art, qu’il ne passait pas un jour sans toucher son pinceau ; ce qui donna lieu au fameux proverbe : « Nulla dies sine linea » (pas de jour sans ligne, aucun jour sans tracer une ligne).

Cette devise du peintre antique, Jean Scheurer pourrait facilement la faire graver au-dessus de sa porte. Il ne se passe pas un jour en effet sans que, dans le secret de son atelier, il ne trace une ligne, puis deux, puis toute une forêt. Des lignes droites verticales, parallèles, variables dans leur chromatisme et leur épaisseur, dont il zèbre inlassablement sa toile.

Au sujet de cette ligne droite justement, si importante pour lui, on lit dans le Journal de Delacroix : « Il y a des lignes qui sont des monstres : la droite, la serpentine régulière, surtout deux parallèles. »

Lignes droites parallèles. Aïe ! Scheurer produirait donc essentiellement des monstres. Consciemment. En toute lucidité. Avec une constance édifiante. Et ses droites implacables, ses monstres souverains ne relèvent d’aucun sommeil de la raison, mais bien d’un projet réfléchi, probablement monstrueux.

Pas de jour sans ligne, mais je dirais aussi pas de ligne sans jour. Nulla linea sine die (aucune ligne sans tracer le jour). La ligne de Scheurer a son jour, son contre-jour, elle est parfois une fente qui contient tout l’espace du monde.

Certaines lignes enfin se tiennent à la frontière du jour et nous rappellent les fentes temporelles régulières. Je cite Rilke : « Blackwood prétend qu’à minuit, il se fait une fente minuscule entre le jour qui finit et celui qui commence, et qu’une personne très adroite qui parviendrait à s’y glisser sortirait du temps et se trouverait dans un royaume indépendant de tous les changements que nous subissons. » Scheurer a le secret de ces passages et le secret de ces royaumes.